Il faut des années, parfois des décennies, pour qu’un nouveau vaccin atteignent les régions les plus pauvres du monde, alors même que ces régions sont les plus touchées par les maladies infectieuses. Les vaccins de pointe sont souvent bien trop chers pour permettre des campagnes de vaccination de masse dans les pays pauvres.

Mark Kendall, Lauréat du Prix Rolex 2012, Sciences et santéEn savoir plus

Une passerelle vers le futur

Rolex et l’EPFL

Depuis de nombreuses années, Rolex entretient avec l’EPFL une relation mutuellement enrichissante.

Partager cette page